Pseudo:
Mot de passe:


















Zelda Ocarina of Time
Le Dossier pour tout savoir sur cet épisode épique. Par Bu.



Sommaire :

1. The Legend of Zelda : Ocarina of Time
2. Le développement
2.A. Zelda 64
2.A.1. La démo du SpaceWorld 1995
2.A.2. A+B
2.A.3. A+C
2.B. Prerelease
2.B.1. A+C Mixed
2.B.2. A+B Reversed
2.B.3. Ocarina of Time Beta
2.C. Release
2.C.1. Ocarina of Time
3. A l'origine
3.A. Le Nintendo 64 Disk Drive
3.A.1. Le N64DD et Ocarina of Time
3.A.2. URA Zelda
3.A.3. Zelda Gaiden
3.A.4. La mort du N64DD
3.A.5. L'adaptation d'URA Zelda
4. Zelda Beta
4.A. La Beta Quest
4.B. Les éléments Betas
4.C. Le Debug Map Select
4.D. La Debug Rom
5. Le hacking
5.A. Les projets de hacking d'Ocarina of Time
5.A.1. Team Beta Triforce : la restauration de Zelda 64, la Prerelease
5.A.2. Zelda's Birthday
5.B. Les projets de retexturing
5.B.1. Ocarina of Time Haute Définition
5.B.2. Ocarina of Time version Twilight Princess
5.B.3. Ocarina of Time version Cell Shading






2. Le développement

Il fut long, et le jeu est passé par de nombreuses phases avant de devenir celui que nous connaissons.

2.A. Zelda 64

Cette période de développement, nommée Zelda 64 à défaut d'avoir un vrai nom, est basée sur le moteur de jeu de Super Mario 64. Le jeu devait alors être beaucoup plus complet : tout ce qui se passait devait être sauvegardé. Les végétaux que vous coupiez le restaient, les monstres tués ne revenaient pas. Plus d'attaques et d'items étaient prévus. Le scénario était différent, et ressemblait beaucoup plus à celui de A Link to the Past, avec la présence de l'oncle de Link.

2.A.1. La démo du SpaceWorld 1995





La toute première version du jeu. Il s'agit juste d'une courte démo présentant Link, encore brun, combattant ce qui pourrait être une des premières versions des Hache-Viandes ou des Stalfos. Le moteur de jeu est celui de Super Mario 64, à peine modifié. Il sera amélioré plus tard.

2.A.2. A+B

Cette période de développement commence en 1996 et se termine mi-1997. Elle sert principalement à tester les modifications du moteur de jeu, l'intelligence artificielle, les mouvements, les éléments du jeu. Puisque le scénario ne prévoit pas encore de retours dans le temps, Link Enfant n'existe pas. Comme on peut le voir, les boutons C ne sont pas encore utilisés pour les objets : les commandes sont centrées sur les boutons A et B, mais l'épée est sur A au lieu de B.







2.A.3. A+C

La période A+C marche toujours avec le même moteur de jeu. Le principal changement est l'apparition des boutons C. Cependant, un peu comme pour Twilight Princess, l'utilisation des objets se fait avec le bouton A.







2.B. Prerelease

A partir de cette période, Zelda change de moteur de jeu, abandonnant celui de Super Mario 64. Les éléments de Zelda64 sont peu à peu abandonnés, le projet initial étant trop volumineux, sans doute.

2.B.1. A+C Mixed

Durant cette période, Ocarina of Time se profile. Link Enfant n'est pas encore présent, tout comme les Ocarinas, laissant apparemment la téléportation au Médaillon du Vent, item dont on peut retrouver le nom dans les fichiers de la version japonaise du jeu. La disposition des boutons est changée : elle ressemble énormément à la version finale, mais le bouton A peut toujours servir pour d'autres items.




2.B.2. A+B Reversed

L'utilisation des boutons est fixée, l'histoire est finalisée, avec l'apparition de Link et Zelda Enfants. La version finale approche. Des éléments seront enlevés par la suite, tels que la Fontaine des Licornes et la Fée Bleue, encore présente, des items, des attaques. On peut noter que Link a l'ocarina, mais ne l'utilise pas pour appeler Epona. Il siffle avec une herbe, comme dans Twilight Princess.






2.B.3. Ocarina of Time Beta

La dernière ligne droite du développement. Les derniers tests sont effectués, on cherche les éventuels bugs et procède aux ultimes modifications.




2.C Release

2.C.1 Ocarina of Time

Ocarina of Time, enfin, sa version 1.0, sort en 1998, tel que nous le connaissons. Deux autres versions seront sorties, la première comprenant encore de nombreux bugs n'ayant pas été trouvés lors des tests.